L’anxiété de séparation chez le chien : les conseils de votre éducateur canin

anxiété de séparation chien

Ton chien a des comportements étranges quand tu t’absentes ? Peut-être qu’il aboie, fait ses besoins ou abime tes meubles … Non ce n’est pas un « caprice », il n’essaye pas non plus de se « venger » car tu le laisses seul ! Ton chien est stressé, anxieux et ce trouble s’appelle anxiété de séparation ou angoisse de séparation. Voici des conseils pour l’aider à mieux vivre la solitude.

Qu’est-ce que c’est : le mal-être du chien moderne

C’est un problème fréquent que tu rencontres peut-être. Ton chien vocalise lors de tes absences et cela pose problème avec le voisinage. Ou alors il s’est attaqué à ton mobilier et remplacer un nouveau canapé tous les mois commence à te coûter cher. En plus ton chien risque d’être sérieusement malade s’il avale des matières synthétiques.

Pourtant tu lui donnes plein de jouets, tu lui fais plein de câlins avant de partir et tu le rassures en lui disant que tu rentres bientôt. Peut être qu’on t’a conseillé de lui laisser la télé ou la radio. Mais rien n’y fait.

L’anxiété de séparation est un mal-être lié à la nature profonde de ton chien. Bien que les sélections génétiques l’aient éloigné de ses ancêtres il n’en reste pas moins un prédateur carnivore vivant en meute. Oui même ton chien citadin parfaitement habitué à la vie en ville. De ce fait il n’est pas programmé pour bien vivre la solitude.

Ceci étant dit il existe fort heureusement des solutions, je t’explique tout, tout de suite.

hyper attachement chien

Reconnaitre l’anxiété de séparation

Afin d’être sûr qu’il s’agit bien d’angoisse de séparation et non pas d’autre chose, voici une liste de symptômes pouvant indiquer un chien anxieux :

Faire ses besoins

Si ton chien urine ou défèque lorsqu’il est laissé seul ou juste lorsqu’il est séparé de toi, il est très certainement sujet à l’anxiété de séparation. En revanche si cela lui arrive fréquemment lorsque tu es présent, alors il s’agit simplement d’un problème de propreté.

Vocalises

Peut-être que ton chien aboie quand tu pars, il peut aussi faire le loup et même « hurler à la mort » . C’est souvent ce dont se plaignent les voisins d’un chien qui fait de l’anxiété de séparation. Ces vocalises sont différentes de celles déclencher par la garde de territoire et n’arrive que lorsque tu laisses ton chien seul.

Destructions

Un chien anxieux peut s’auto-apaiser grâce à la mastication. C’est peut-être ce que ton chien fait lorsque tu le laisses seul. Il se peut qu’il détruise des affaires que tu as portées, ou le mobilier de la maison, voire les murs, les encadrements de portes et de fenêtres. Si cela n’arrive que lorsque tu le laisses seul, tu l’auras compris, c’est qu’il fait de l’anxiété de séparation. Ces comportements peuvent entraîner des mutilations, comme des dents cassées, des pattes coupées et éraflées et des ongles endommagés.

Fugue

Un chien souffrant d’anxiété de séparation peut essayer de s’échapper d’une zone où il est confiné lorsqu’il est laissé seul ou séparé de son maître. Puisque ton chien vit mal d’être seul, il est possible qu’il cherche à te rejoindre. Par contre s’il est fréquent que ton chien aille faire le tour du quartier, et plus si affinités, tu as affaire à un problème de fugue.

Hyperactivité

Ton chien peut également se mettre en hyperactivité, il va de la fenêtre, à son panier, à la porte … Monte sur le canapé, redescend, repars vers la porte, monte à l’étage, aboie … Là encore c’est un signe d’un chien anxieux. Il peut même déclencher des tocs, comme faire toujours le même chemin, tourner autour de sa queue etc. Comme pour tous les autres symptômes, si ton chien le fait également en ta présence ce n’est donc pas lié à de l’anxiété de séparation mais à un autre problème.

Coprophagie

La coprophagie est le fait que ton chien mange ses excréments. Un chien anxieux pour faire de la coprophagie lorsqu’il est laissé seul. Mais s’il le fait même en ta présence, la coprophagie n’est pas liée à l’anxiété.

chien anxieux

Pourquoi certains chiens développent une anxiété de séparation mais pas tous ?

On ne sait pas exactement pourquoi certains chiens font de l’anxiété de séparation alors que d’autres n’en feront jamais. Nous avons remarqué que bien souvent les chiens qui font de l’anxiété de séparation font aussi de l’hyper-attachement vis-à-vis de leur maître. On a également remarqué que les chiens sujets à l’angoisse de séparation n’avaient pas appris à rester seul d’une manière adéquate. Et le cas le plus évident, c’est pour les chiens qui se sont retrouvés en refuge.

L’hyper-attachement chez le chien

Ton chien étant un animal de meute il est logique qu’il ait envie de rester près de toi. Mais attention au développement de l’hyper-attachement. Si ton chien est collé à toi tout le temps, au point de dormir dans ton lit et de te suivre jusqu’aux toilettes, là ce n’est plus sain du tout pour lui.

Comment veux-tu qu’il vive bien ton départ s’il ne sait pas être bien quand tu t’éloignes d’un mètre de lui ? Idem, si lorsque tu es avec lui tu passes ton temps à le caresser, ton absence est encore plus difficile car en plus de ne plus te voir, il n’a plus tes câlins.

L’apprentissage de la solitude

Certaines familles pensent que les vacances ou une période de chômage est le bon moment pour adopter un chien car ils seront tout le temps avec lui. Alors c’est vrai qu’il aura besoin que tu sois très disponible, surtout au début où il doit apprendre sa nouvelle vie. Mais si les premiers moments de sa vie avec toi c’est passer 24h sur 24 à tes côtés, ton chien prend ce rythme comme normal. 

Sauf que des vacances ou une période de chômage ne durent jamais indéfiniment, et lorsque tu vas devoir partir sans ton chien, son monde risque de s’écrouler car tu ne lui auras pas appris que rester seule quelque temps était normal.

Si tu accueilles ton chien à l’un de ses moments de ta vie, force-toi à le laisser seul de temps en temps.

Le chien abandonné

Il est évident, si ton chien s’est retrouvé du jour au lendemain au refuge, que la séparation avec sa famille est quelque chose de traumatisant pour lui. Tu es sa nouvelle chance et tu vas pouvoir l’aider à mieux vivre les moments où tu le laisses seul.

séparation chien maître

Problèmes médicaux à exclure en premier

La mal-propreté peut être causée par l’incontinence. Les chiens souffrant de problèmes d’incontinence urinent parfois même pendant leur sommeil. Un certain nombre de problèmes médicaux, notamment une infection des voies urinaires, un sphincter affaibli causé par la vieillesse, des problèmes hormonaux après une chirurgie de stérilisation, des calculs vésicaux, le diabète, une maladie rénale, la maladie de Cushing, des problèmes neurologiques et des anomalies des organes génitaux peuvent provoquer des troubles urinaires.

Incontinence chez le chien 

Donc si les seuls symptômes qui te vont penser à de l’anxiété de séparation sont les besoins que tu retrouves dans la maison, consultes ton vétérinaire pour ton chien. Afin d’écarter les problèmes médicaux.

Médicaments

Il existe un certain nombre de médicaments qui peuvent provoquer des mictions fréquentes et des besoins dans la maison. Si ton chien prend des médicaments, contacte ton vétérinaire pour savoir s’ils peuvent ou non contribuer aux problèmes de malpropreté.

Les autres problèmes de comportement à exclure

D’autres problèmes de comportement peuvent te faire penser à de l’anxiété de séparation car ils ont les mêmes symptômes, voici ce que tu dois exclure avant de travailler sur les problèmes d’anxiété :

Miction de soumission ou d’excitation

Ton chien peut uriner lorsque tu arrives, lors des jeux, des contacts physiques ou lorsqu’il est réprimandé ou puni. Il aura tendance à afficher des postures de soumission pendant les interactions, telles que tenir la queue basse (sous le ventre), aplatir les oreilles contre la tête, s’accroupir ou se retourner et exposer le ventre. 

Ce sont ce qu’on appelle couramment des « pipis émotionnels », qui est également un problème à prendre au sérieux. En fait ton chien a des difficultés à gérer ses émotions. En travaillant sur sa gestion des émotions tu devrais pouvoir le faire progresser.

Apprentissage de la propreté incomplet

Si ton chien fait ses besoins de temps à autre dans la maison c’est peut-être que son apprentissage de la propreté n’est pas complètement achevé. Reprend depuis le début, en y allant progressivement et le problème risque de rentrer dans l’ordre rapidement.

Marquage urinaire

Ce problème est plus fréquent chez les mâles entiers, mais il arrive que certaines femelles le fassent également. Ce comportement est naturel, il sert à ton chien à marquer son territoire. En fait il indique aux autres chiens susceptibles de venir, qu’ici c’est chez lui.

On peut travailler sur ce problème, mais il faut garder à l’esprit qu’interdit un chien entier de marquer son territoire n’est pas naturel.

Besoin de mastication

Ce problème, qui n’en est pas un, concerne essentiellement les jeunes chiens. En fait c’est un besoin naturel et indispensable pour son bon développement. Ton chien, même adulte, a besoin de mastiquer.

Lui offrir des jouets à mâcher, ou encore mieux des friandises naturelles qui incitent la mastication, régleront certainement le souci.

L’ennui

Si ton chien fait des bêtises pendant ton absence mais ne semble pas du tout anxieux, alors peut-être qu’il s’ennuie tout simplement.

Lui donner des occupations exceptionnelles, réservées aux moments où il reste seul devrait l’aider à patienter sagement.

Aboiements excessifs

Certains chiens, qu’on pourrait qualifier « d’aboyeur » ont en fait la mauvaise habitude de répondre à diverses stimuli en aboyant, voire en hurlant. Et en général, il le font tout le temps, que tu sois présent ou absent.

Il va falloir lui apprendre à gérer son quotidien autrement.

Si ton chien vocalise uniquement pendant ton absence ou au moment où tu pars, voici une vidéo qui pourrait t’intéresser : Mon chien aboie quand je pars ! Collier anti-aboiement … Solution ?

Que faire si ton chien souffre d’anxiété de séparation ?

Maintenant tu es sûr et certain que ton chien fait de l’anxiété de séparation. Voici nos conseils pour l’aider à vivre mieux la solitude.

Traitement de l’anxiété de séparation légère

Si ton chien a un léger cas d’anxiété de séparation, le contre-conditionnement peut réduire ou résoudre le problème. Le contre-conditionnement est un processus de traitement qui va, dans le cas de l’anxiété de séparation, transformer l’émotion/la réaction anxieuse de ton chien en une émotion/réaction agréable et détendue. Cela se fait en associant la présence d’une situation anxiogène avec quelque chose de vraiment bien, quelque chose que ton chien aime.

Au fil du temps, ton chien apprend que la situation qu’il craint (être seul) lui prédit de bonnes choses. Pour développer ce genre d’association, à chaque fois que tu quittes la maison, laisse-lui un jouet qu’il adore. Par exemple, un KONG® farci de quelque chose de vraiment savoureux, comme du fromage ou de la pâtée et des croquettes pour chiens en conserve. Un KONG peut même être congelé pour que la sortie de toute la nourriture prenne encore plus de temps. Pour faire plus simple tu peux aussi lui donner des friandises naturelles longues à manger (bois, cornes, sabot …) 

Assure-toi de retirer ces jouets spéciaux dès ton retour à la maison afin que ton chien n’y ait accès que lorsqu’il est seul. Garde à l’esprit, cependant, que cette approche ne fonctionnera que pour les cas bénins d’anxiété de séparation, car les chiens très anxieux ne mangent généralement pas lorsqu’ils sont seuls.

Traitement de l’anxiété de séparation modérée à sévère 

Les cas modérés ou sévères d’anxiété de séparation nécessitent un programme de désensibilisation et de contre-conditionnement plus complexe. Dans ces cas, il est crucial d’habituer progressivement ton chien à être seul en commençant par de nombreuses séparations courtes qui ne produisent pas ou peu d’anxiété, puis augmenter progressivement la durée des séparations sur plusieurs semaines de séances quotidiennes.

Les étapes suivantes décrivent brièvement un programme de désensibilisation et de contre-conditionnement. Garde à l’esprit qu’il s’agit d’une brève explication générale.

La désensibilisation et le contre-conditionnement sont complexes et peuvent être délicats à réaliser. La peur doit être évitée ou la situation pourrait se retourner contre toi et ton chien deviendra plus effrayé. Parce que la rééducation doit être progressive et évoluer en fonction des réactions de ton chien, et parce que ces réactions peuvent être difficiles à lire et à interpréter, la désensibilisation et le contre-conditionnement nécessitent l’accompagnement d’un professionnel formé et expérimenté.

Si tu as besoin d’aide les éducateurs canins comportementalismes RespectDogs sont formés pour régler ce genre de problème. Tu peux faire une demande gratuitement ici, en remplissant un formulaire d’évaluation. L’éducateur de ta région prendra contact avec toi rapidement.

Première étape : signaux avant le départ

Ton chien peut commencer à se sentir anxieux pendant que tu te prépares à partir. Par exemple, il peut commencer à faire les cent pas, à haleter et à gémir lorsqu’il remarque que tu mets des chaussures et un manteau, puis prend un sac ou des clés de voiture. (Si ton chien ne montre pas de signes d’anxiété lorsque tu te prépares à le laisser seul, tu peux simplement passer à l’étape deux ci-dessous.) 

Pour aider ton chien qui fait de l’anxiété de séparation la première étape va être de « casser » les rituels de départ. Mettre tes chaussures et ton manteau ne doit plus être systématiquement associé à ton départ. Plusieurs fois par jour tu peux mettre ton manteau puis repartir à tes occupations, ou mettre tes chaussures ou même prendre tes clés et aller regarder la télé. Cela réduira l’anxiété de ton chien, car ces signaux ne mèneront pas toujours à ton départ et ton chien ne sera donc pas aussi anxieux lorsqu’il les verra.

Il faudra effectuer ces « faux départs » plusieurs fois par jour sur plusieurs semaines avant que ton chien n’y prête plus attention.

Deuxième étape : départs/absences progressifs

Si ton chien est moins anxieux avant ton départ, tu peux continuer les faux départs et commencer  des vrais départs très courts. La règle principale est de planifier tes absences pour qu’elles soient plus courtes que le temps qu’il faut pour que ton chien se retrouve dans un état trop anxieux. Il faudra aussi toujours lui donner son jouet exceptionnel avant ton départ, même lorsque tu es dans la pièce d’à côté pour commencer.

Pour commencer, entraîne ton chien à rester hors de vue par une porte à l’intérieur de la maison. Augmente progressivement le temps d’attente de l’autre côté de la porte, hors de la vue de ton chien. Une fois cette étape acceptée par ton chien, fait la même chose mais avec la porte d’entrée de la maison.

Tu pourras ensuite faire des vraies absences en partant 1 minute avec ta voiture, puis 2, puis 5 etc.

Laisse du temps entre deux départs, afin que ton chien ait le temps de retrouver un comportement calme et serein. 

Reste calme et silencieux au moment des départs et des retours, afin de ne pas contraster avec les moments où ton chien se retrouve seul.

Chaque chien étant différent, le tien aura son propre rythme de progression. Tu dois donc être très observateur pour savoir à quel moment passer à l’étape suivante. Si tu vas trop vite, tu vas provoquer de l’anxiété chez ton chien et agrafer le problème. Pour éviter ce genre d’erreur surveille les signes de stress : halètement, bâillement, salivation, tremblements … Si tu détectes du stress, raccourcis la durée de tes départs ou revient à l’étape précédente, jusqu’à ce que ton chien réussisse à se détendre et reprend plus progressivement.

Il te faudra plusieurs semaines avec des séances quotidiennes mais le jeu en vaut la chandelle.

Une composante nécessaire

Au cours de la désensibilisation à tout type de peur, il est essentiel de t’assurer que ton chien n’éprouve jamais son anxiété ou sa peur de façon trop forte, cela doit rester acceptable pour lui. Il ne doit expérimenter qu’une faible intensité. Sinon, il ne pourra pas apprendre pas à se sentir calme et à l’aise dans des situations qui le dérangent. Cela signifie que pendant le travail de l’anxiété de séparation, ton chien ne doit pas être laissé seul sauf pendant tes séances de désensibilisation. Heureusement, il existe de nombreuses alternatives :

  • Si possible, emmène ton chien travailler avec toi.
  • Fais en sorte qu’un membre de la famille, un ami ou un pet sitter vienne chez toi et reste avec ton chien lorsque tu n’es pas là. (La plupart des chiens souffrant d’anxiété de séparation vont bien tant que quelqu’un est avec eux.)

Voilà j’espère que cet article t’aura aidé, et je te dis à bientôt pour un nouvel article canin.

RECEVEZ GRATUITEMENT
VOTRE GUIDE
« Rendre son Chien obéissant et bien dans ses pattes »

Inscrivez votre prénom et adresse mail et je vous envoie gratuitement un contenu exclusif :

prenez de bonnes habitudes d'éducation canine avec votre chien grâce aux conseils des éducateurs et comportementalistes Respectdogs
Autres articles de la catégorie Comportementaliste | Psychologie canine
Mon chien grogne : 6 choses à mettre en place rapidement

Mon chien grogne : 6 choses à mettre en place rapidement

Ton chien grogne, parfois lorsqu’il mange, parfois lorsqu’il joue, ou lorsqu’il voit un autre chien. Mais tu n’es pas sûr de bien comprendre son intention … Est-ce de l’agressivité ? Du jeu ? De la peur ? Ne t’en fais pas, on est là pour t’aider à déchiffrer le...

Chien agressif : comprendre l’agressivité en 3 points essentiels

Chien agressif : comprendre l’agressivité en 3 points essentiels

L'agression est l'une des raisons les plus courantes pour lesquelles nos clients font appel aux services des éducateurs canins Respectdogs. Et c’est peut-être un problème que tu rencontres aussi avec ton chien. Mais qu'est-ce qu’un chien agressif ? L'agression est un...

Avoir deux chiens à la maison : bonne ou mauvaise idée ?

Avoir deux chiens à la maison : bonne ou mauvaise idée ?

Tu passes tellement de bons moments avec ton chien que l’idée d’en avoir un deuxième te traverse l’esprit. En plus cela fera un compagnon à ton loulou lorsqu’il doit rester seul à la maison.  Mais tu as besoin de peser le pour et le contre avant de te lancer dans...

Chien et chat : le duo parfait en 7 conseils

Chien et chat : le duo parfait en 7 conseils

Tu as déjà un chien et tu aimerais adopter un chat, ou à l’inverse tu as un chat et tu aimerais adopter un chat … Mais l’expression « comme chien et chat » porte tellement bien son nom que tu hésites vraiment à te lancer dans cette aventure. Le duo chien et chat est...

Rendre mon chien propre : 7 jours pour tout changer

Rendre mon chien propre : 7 jours pour tout changer

Qu’il soit chiot ou adulte, si ton chien fait ses besoins dans la maison cela peut vite devenir vraiment embêtant. Le problème n’est pas le même et ne sera pas traité de la même façon en fonction de l’âge de ton chien. Dans tous les cas tu cherches des solutions pour...

guide éducation canine

Votre e-book gratuit!

  

27 pages de conseils sur l’éducation et la psychologie canine pour donner le meilleur à votre chien:

✅  - Comment mettre en place une éducation juste ?
✅  - La clé d'une bonne socialisation !
✅  - 3 éléments essentiels au bien-être de votre chien.
✅  - Comment prévenir l'anxiété de séparation ?
✅  - La technique pour des moments de jeux sans bousculade
✅  - 5 règles de vie qui permettent son bien-être physiologique...

⭐️   - Inscription à nos mails privés ! Tout les jours des astuces canines dans votre boîte mail !

Vérifiez votre boite mail ou vos spams si elle est capricieuse ;)