Chien du Groenland : Dossier Race Complet + 9 élevages en France

chien du groenland

Histoire du Chien du Groenland

Le Chien du Groenland ou Chien Esquimau du Groenland est une race primitive très ancienne. Il a laissé des traces sur les côtes arctiques de la Sibérie, du Canada de l’Alaska et du Groenland. On pense que son ancêtre est arrivé au Groenland en même temps que les premiers Inuits, il y a environ 4.000 à 5.000 ans. Utilisé à l’époque pour tirer les traineaux, mais également pour la chasse à l’ours polaire et au phoque.

Il aurait au moins un ancêtre commun avec l’actuel Chien Esquimau Canadien.

Les vikings les ont eux aussi utilisé pour tirer leurs traineaux, ils sembleraient qu’ils demandaient aux Inuits de l’aide pour former les Groenlandais.

C’est au Royaume Uni, en 1750, que les premiers Chiens du Groenland ont été exportés hors de leurs terres d’origine.

Il fût le coéquipier de plusieurs explorateurs, notamment le célèbre norvégien Fridtjof Nansen lors de ses expéditions au Groenland en 1888 et au pôle Nord en 1893 et 1896. Mais aussi de l’américain Robert Peary, le norvégien Roald Amundsen et bien d’autres.

Evidemment cette race est très courante en Scandinavie et dans les terres arctiques. Il est très présent en Europe grâce à la Suisse. Puisque le Chien du Groenland participera à la construction de la ligne de chemin de fer de la Jungfrau en 1913. En transportant le matériel sur 34 kilomètres dans la neige et à plus de 3000 mètres d’altitude.

En France, c’est Paul Emile Victor qui a fait connaitre cette belle race. Il a organisé avec des Chien du Groenland un raid transalpin très difficile de 230 kilomètres entre Nice et Chamonix. Cet exploit lui offrira ce commentaire paru dans Paris-Soir : «  L’expédition transalpine de Paul-Émile Victor et Michel Perez vient de remporter un succès alpin de tout premier plan. Malgré les avis pessimistes de nombreuses personnes qualifiées, le traîneau à chiens et les skieurs qui l’accompagnaient ont franchi le col de la Noire à 3027 mètres d’altitude. C’était là une tâche redoutable et devant laquelle, en hiver, les meilleurs montagnards hésitent souvent. Les chiens eskimos ont, d’une façon précise, définitive, prouvé cette fois ce qu’ils valent. »

La Société Centrale Canine (SCC) reconnaitra donc la race Chien du Groenland en 1937 et la Fédération Cytologique internationale (FCI) en 1967. Pourtant le standard n’est officialisé qu’en 2014 !

L’invention de la motoneige dans les années 1930 a remis en cause son utilité et l’utilisation du Chien du Groenland. Certains éleveurs ont préservé la race notamment au Québec.

Ses formidables aptitudes de chien de traineau expliquent qu’il est toujours utilisé dans son pays d’origine et les régions arctiques. Mais il reste aujourd’hui toujours peu connu.

En France on compte 270 inscriptions au LOF entre 2014 et 2018 !

Physique du Chien du Groenland

Le Chien du Groenland a un look robuste et très charpenté. Il est adapté à la traction des lourds traineaux dans des conditions climatiques compliquées. Son corps est compact, sa longueur dépasse très légèrement sa hauteur au garrot (haut des épaules). Les femelles sont en général un peu plus longues que les mâles.

Il porte sa queue courte attachée haut. Elle est courbée voir légèrement enroulée sur le dos. Très épaisse et touffue.

La tête est large, légèrement bombée avec un stop marqué.

Son museau est fort et conique (plus large à la base qu’au niveau du museau). La truffe est large et sa couleur varie en fonction de la couleur du pelage : marron foie pour les pelages rouge ou marron, de couleur foncée pour les pelages zibeline (sable chaud). Avec l’hiver elle peut devenir plus claire, on appelle cela « truffe de neige ».

Sa mâchoire est solide avec des dents régulières en ciseaux ( la mâchoire supérieure recouvre la mâchoire inférieure).

Les yeux sont de préférence brun foncé, légèrement oblique avec un regard franc et confiant. Mais la couleur peut varier en fonction de celle du pelage.

Sur sa tête massive sont posées deux petites oreilles, triangulaires et arrondies, elles sont portées dressées.

Son poil double est très abondant. Il a un sous-poil très épais et doux, alors que son poil de couverture est droit et dur. Surtout pas ondulé ou bouclé. Le poil est plus long et épais sur le corps et la queue que sur la tête et les pattes.

Pour la couleur du pelage, tout est possible, unie ou non. Seuls l’albinos et les marques merles (robe sombre avec des taches claires peu distinctes, qui peuvent être le signe de tares congénitales) sont interdits. Les couleurs les plus courantes sont blanc sur le corps et charbonné sur la tête, ou noir pour le corps et blanc pour la tête.

Taille du Chien du Groenland

Mâle de 58 à 68 cm

Femelle de 51 à 61 cm

Poids du Chien du Groenland

Mâle environ 30 kg

Femelle environ 30 kg

Caractère du Chien du Groenland

Le Chien du Groenland a un caractère fort et indépendant comme la plupart des chiens primitifs. Ce n’est effectivement pas une race qui a été sélectionnée pour sa docilité. Mais cela ne l’empêche pas d’être très affectueux calme et jouer avec sa famille. Il est un bon camarade pour les enfants bien qu’il faille être vigilant avec les tout-petits, son physique le rend très imposant et il peut se montrer virulent en jouant.

Il s’entend en général assez bien avec les autres animaux, mais la cohabitation avec d’autres chiens est parfois difficile. Il a un instinct de meute très développé et son fort caractère font qu’il peut avoir une socialisation délicate. Une fois la hiérarchie au sein de sa meute bien instaurée il n’y aura plus de soucis. Il faudra être vigilant avec les chiens extérieurs au groupe.

Son instinct de chien de traineau est encore bien présent, il avertit en aboyant si quelqu’un arrive, mais ce n’est pas un chien réputé agressif. Il est bien souvent amical avec les humains même ceux qu’il ne connait pas.

En dehors de ces moments d’alertes c’est un chien qui aboie peu et jamais pour rien. Par contre le chien du Groenland hurle quand il est excité, avec l’impatience il agit comme les chiens de traineaux avant le départ. Cette réaction est en lien avec ses instincts, mais elle peut effectivement déplaire au voisinage …

Son instinct de prédation est lui aussi très développé ce qui peut rendre certaines cohabitations délicates et le rendre fugueur pour suivre du gibier.

Le Chien du Groenland a besoin de beaucoup se dépenser. Une maison avec un jardin est plus appropriée qu’un appartement, mais il lui faudra faire des sorties quotidiennes à l’extérieur. Les passionnés de cette race recommandent 2 heures d’activités par jour. Comme le cani-cross, le cani-VTT, le pistage ou la chasse.

Autrement c’est un chien pour un maitre sportif, alors si tu aimes le sport et les grandes randonnées je crois que tu as trouvé ton binôme. Le Chien du Groenland s’ennuie rapidement s’il manque d’activité et il vit mal la solitude. Ces mal-êtres risqueront d’entrainer divers troubles du comportement comme de la destruction, des aboiements et de l’hyperactivité.

chiot du Groenland

Education du Chien du Groenland

Un fort caractère doté d’une grande intelligence surplombé d’un instinct de meute très présent. Voilà un joli cocktail qui rend la notion de hiérarchie très importante avec le Chien du Groenland.

Nous recommandons donc cette race à des maîtres expérimentés, et qui ont l’intention de se faire aider d’un professionnel de l’éducation canine, car un Chien du Groenland mal codé communiquera mal avec les humains et avec les autres chiens. Ce qui pourrait être dramatique vu son physique.

Votre éducateur vous aidera à faire de vous un bon maitre pour votre Chien du Groenland, un véritable leader sécurisant et rassurant. C’est la condition sine qua non pour qu’il coopère volontiers avec toi.

Comme toutes les races la socialisation doit être prise au sérieux et dès son plus jeune âge. Pour une bonne socialisation il faudra lui faire découvrir un maximum de choses de façon positive, sécurisante et agréable pour lui.

Santé du Chien du Groenland

Le Chien du Groenland a une santé solide, en dehors des maladies liées aux virus du moment ou de la vieillesse il ne tombe presque jamais malade.

Voici les principales difficultés que peuvent rencontrer ce chien :

La dysplasie de la hanche

Maladie articulaire assez courante chez les races de chiens de grande taille. De la légère boiterie jusqu’à la paralysie complète de la patte touchée, il faut prendre cette maladie au sérieux.

Cette maladie est rarement congénitale mais survient lors de la croissance principalement et de façon plus rare une fois adulte.

La dysplasie du coude

Maladie qui touche principalement les jeunes chiens à croissance rapide. On observe une boiterie sur l’une ou les deux pattes avant.

Cette maladie est héréditaire, mais elle peut aussi subvenir à cause d’une alimentation inadaptée, d’une prise de poids trop rapide ou une activité physique inadaptée.

Certaines races sont plus disposées, notamment les grandes races. Mais certaines petites races comme le teckel peuvent également en souffrir.

Le diabète

Maladie caractérisée par une hyperglycémie chronique. C’est en fait une concentration trop importante de sucre dans le sang. Cette excès de glucose est toxique à terme et finit par engendrer diverses complications. Comme la cataracte, l’acide-cétose diabétique, les maladies rénales, les infections urinaires et l’hypertension.

Les symptômes sont une soif extrême, des urines très abondantes, un appétit accentué et une perte de poids.

Le traitement habituel requiert de l’insuline, un régime alimentaire spécifique et un suivit régulier.

La torsion de l’estomac

Problème de santé grave qui peut être mortel en quelques heures seulement. Il touche principalement les grands chiens mais survient parfois chez les plus petits également.

La cause principale est l’engloutissement d’une grande quantité de nourriture en peu de temps et / ou une activité physique après le repas.

Les symptômes courants sont un chien qui bouge sans cesse, tourne en rond. Un chien qui essai de vomir sans y parvenir, qui bave beaucoup. Son ventre est tendu et gonflé et sa respiration est rapide.

En cas de doutes il faut agir vite et l’émaner chez le vétérinaire.

Espérance de vie du Chien du Groenland

En moyenne un Chien du Groenland vit de 12 à 13 ans.

Entretien du Chien du Groenland

Alors là il y a du boulot ! Le Chien du Groenland a une mue très, très, très abondante en automne et au printemps. Pendant ces périodes il sera indispensable de le brosser chaque jour. En dehors de la mue, un brossage une à deux fois par semaine sera suffisant.

Comme pour tous les chiens il faudra entretenir régulièrement ses griffes, ses yeux et ses oreilles.

Alimentation du Chien du Groenland

Cette race de travail a besoin d’un apport en protéines très élevé. De très bonnes croquettes peuvent lui convenir, à condition qu’elles lui apportent les nutriments nécessaires.

Comme pour tous, sa ration doit être adaptée à son âge et à son activité physique. Il est préférable de lui donner 2 rations par jour voir 3, afin d’éviter les torsions de l’estomac.

Utilisation du Chien du Groenland

Actuellement il reste encore quelques Chien du Groenland utilisés pour son utilisation première : comme chien de traineau. Il est réputé infatigable à cette tâche, capable de tirer des charges importantes sur des kilomètres.

C’est la race la moins représentée dans les compétitions de chiens de traineau. Mais son exceptionnelle endurance est très appréciée.

En dehors de cette vocation, c’est un très bon chien de chasse et un bon chien de famille. Evidemment il faudra l’éduquer pour le rendre adapté à votre vie.

Prix d’un Chien du Groenland

Pour un chien du Groenland LOF il faudra débourser environ 1000€, ce prix varie en fonction du sexe et de la notoriété de l’élevage.

Traineau Chien du Groenland

Les élevages de Chien du Groenland en France

Nous avons recensé 9 élevages de Chien du Groenland, ces élevages élèvent uniquement cette race ou une seconde race très similaire.

Elevages de Chien du Groenland Auvergne-Rhone-Alpes

Département 01-Ain

Sloog Spirit

Département 63-Puy de dôme

Des P’tits Loups Vadrouilleurs

Elevage de Chien du Groenland Bretagne

Département 35-Ille et Vilaine

Du Domainde de Merlin

Elevages de Chien du Groenland Haut-de-France

Département 02-Aisne

Du Val de Sherbrooke

Département 62-Pas-de-Calais

Imaqa Dream

Elevage de Chien du Groenland Normandie

Département 76-Seine-Maritime

Enjoy the Trail

Elevages de Chien du Groenland Nouvelle-Aquitaine

Département 33-Gironde

Mr Gardenes

Département 64-Pyrénées-Atlantiques

Wild Trekker

Elevage de Chien du Groenland Provence-Alpes-Côte d’Azur

Département 05-Alpes-Hautes

Dena of Nordic Dreams

RECEVEZ GRATUITEMENT
VOTRE GUIDE

« Rendre son chien obéissant et bien dans ses pattes »

guide éducation canine

Dans ces 27 pages de conseils sur l’éducation et la psychologie canine, vous découvrirez :

  • Comment mettre en place une éducation juste ?
  • Les 3 besoins indispensables pour votre chien
  • Comment mieux comprendre le comportement canin ?
  • Comment prévenir l’anxiété de la séparation ?
  • Les 5 règles de vie qui permettent son bien-être psychologique
  • Quelles habitudes au quotidien le rendront plus obéissant ?

Inscrivez votre adresse mail et je vous envoie gratuitement ce contenu exclusif :

Autres articles de la catégorie Races canines
Samoyède : Dossier Race Complet + 50 élevages en France

Samoyède : Dossier Race Complet + 50 élevages en France

Samoyède   Nom d'origine : Samoiedskaïa Sabaka Pays d'origine : Russie Groupe : Chien de type Spitz et de type primitifHistoire du Samoyède Le Samoyède est une race primitive très ancienne. Il possède certainement un ancêtre commun avec le Malamute d’Alaska et le...

Race de chien calme et obéissant : 26 races idéales pour toi.

Race de chien calme et obéissant : 26 races idéales pour toi.

Tu es à la recherche de ton compagnon idéal, mais tu as des critères bien précis. Pas question d'avoir un chien digne d'une pile électrique ou alors très difficile à éduquer. Alors voici notre liste de race de chien calme et obéissant.Vidéo : Comment avoir un chien...

Alaskan Malamute : dossier race complet

Alaskan Malamute : dossier race complet

Alaskan Malamute   Nom courant : Malamute d'Alaska Pays d'origine : États-Unis Groupe : Chien de type Spitz et de type primitifHistoire de l'Alaskan Malamute Le Malamute n'est autre que l'une des plus anciennes races de chien primitif. On pense qu'il est le...

Chien primitif : dossier complet 44 races

Chien primitif : dossier complet 44 races

Le chien, meilleur ami de l’Homme a su s’adapter pour passer de voisin opportuniste à animal de compagnie. L’Homme a créé différentes races pour répondre à ses besoins, grâce à de minutieux croisements une multitude de races sont apparues. Mais le chien primitif est...

Races de chien avec beaucoup de poils : 48 races aux poils longs.

Races de chien avec beaucoup de poils : 48 races aux poils longs.

Un chien avec beaucoup de poils bien entretenus est magnifique à regarder. Il existe de nombreux pelages, certains sont épais et denses, d’autres sont soyeux et fins, il y en a vraiment pour tous les goûts ! Si toi aussi tu es fan des poilus, voici 38 races de chien...

Nos Formations d’Éducation Canine en Ligne

Apprendre le Rappel
Marche en laisse sans tirer